26 septembre 2023
Breaking News

Plongée sur l’épave du Liberty

En partant d’Ubud, nous avons pris la direction de Candi Dasa pour y faire du snorkelling. En arrivant sur place, l’endroit nous a beaucoup déçus et avons décidé de repartir pour aller à Amed, où nous avions déjà prévu d’y aller après Candi Dasa. C’est un des avantages de voyager sans rien prévoir, on s’arrête là où ça nous plaît et on repart quand ça ne convient pas, la liberté absolue.

Amed est une destination reconnue pour la plongée et le snorkelling, ce fut donc le programme de nos 3 jours passés ici.

Nous logions à Jemeluk, pas très loin d’Amed, au bord d’une belle plage de sable noir avec en fond le mont Agung.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous y avons fait 2 plongées dans l’épave du USAT Liberty. Ce bateau américain fut coulé en 1945 par des torpilleurs japonais et s’est échoué à quelques dizaines de mètres de la côte balinaise. L’intérieur de l’épave a permis à des coraux de se créer sur la carcasse, attirant ainsi de nombreuses espèces de poissons ; on y même vu un requin. La visibilité et la lumière y sont parfaites, même à 20 m de profondeur.

Check Also

Galapagos, la suite et fin …

Après une première partie de séjour très appréciable aux Galapagos, on a continué sur la …

7 comments

  1. Salut
    Magnifique, quel courage pour ne pas avoir peur.
    Aurélien, ton père va commencer ses cours au Pont de la Loge avec Pierrot.
    Je blague.
    A très bientôt.
    Claude et Michel

  2. salut , le film est magnifique et les photos aussi plein de couleurs bon courage pour la suite

  3. Toujours pas de John Deere in de Claas dans les champs ??? 😉
    Top la plongée, c,est quand même mieux que de se coller la tete aux aquariums chez Truffaut! Hé hé

  4. Salut les bikets.
    Il était gros le requin?
    Méme pas peur!

  5. J’aime bien le mont Agung!!!

  6. Un petit coucou les aventuriers,
    Comme tout le reste excellente vidéo… par contre le requin est un peu loin, dommage (hahaha) !
    On pense beaucoup à vous.
    Bonne continuation
    Bécot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *