24 septembre 2017
Breaking News
Home » Carnet de Voyage » Passage éclair à Hong Kong
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Passage éclair à Hong Kong

Après l’Indonésie, on se dirige vers le Népal et ses montagnes. Mais avant cela, nous avions une escale de 2-3 jours à Hong Kong.

La première impression en sortant de l’avion est que ça semblait très propre et bien organisé. On en a eu la confirmation quelques minutes après, une fois qu’on avait récupéré nos bagages : un point d’information pour les touristes est juste en face de nous (en général, quand il y en a dans les aéroports il faut les chercher dans les endroits cachés). On nous y donne une carte détaillée de Hong Kong, un petit guide des promenades à y faire et on nous indique très précisément comment faire pour se rendre de l’aéroport à l’hôtel (on a donné l’adresse à la personne qui a regardé tout de suite sur son Ipad) ; bref, très bonne impression dès le début.

Le voyage en bus depuis l’aéroport durant quasiment 1 heure, on aperçoit progressivement la grandeur de la ville, chaque gratte-ciel pointant le bout de ses antennes au fur et à mesure de notre progression. Arrivés dans la ville, c’est un ébahissement pour tous les deux : « ah putain la vache, ça change de l’Indonésie !!!».

Et oui, après 1 mois et demi de plages, de jungles et montagnes, on est en plein dans le ciment, le verre et l’acier, en 3 dimensions. Ca fait un choc tellement le contraste est grand…

Sitôt l’hôtel trouvé et les bagages déposés, on part à l’assaut de cette ville incroyable. Notre hôtel était situé à Kowloon, quartier de la partie continentale du pays, là où il y a soit disant le plus d’habitants aux km2 dans le monde. Au dédale des rues, très souvent étroites, on découvre des immeubles tous plus grands les uns que les autres, jusqu’au moment où on arrive au port, et là on est bouche bée : de l’autre côté de la baie apparaît l’île de Hong Kong, et ses quartiers d’affaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour ceux qui sont déjà allés à New York, et les autres qui en ont très certainement vu des photos, l’impression est la même, voir plus grande, que lorsqu’on se situe sur Staten Island ou Liberty Island et que l’on regarde la pointe sud de Manhattan. Des dizaines et des dizaines de gratte-ciels se faisant de la concurrence pour savoir qui sera le plus grand ou qui aura les plus belles lumières. L’impression est peut-être plus grande qu’à New York puisqu’ici c’est une vue latérale du quartiers (sur plusieurs km quand même !) là où la vue de New York est en profondeur.

Hong Kong est la ville au monde où il y a le plus grand nombre de gratte-ciels, encore plus qu’à Singapour, Tokyo ou même New York…mais en même temps on peut trouver des parcs un peu partout, surtout sur l’île de Hong Kong, ce qui la rend très agréable. Mais attention, à Hong Kong, il n’y a pas que des gratte-ciels, plus de 70 % est recouvert de nombreux parcs naturels et de jungle, malheureusement on a pas eu le temps d’y faire un tour. 

Un des autres points qui nous a interloqués est la concentration de magasins de luxe ; on n’en avait jamais vus autant en si peu de temps (Louis Vuitton, Prada, Rolex, Breguet, Patek Philippe, Chopard, Bugatti, Bentley, Ferrari …), et ce n’est pas uniquement dans un seul quartier, c’est dans quasiment tout ce qu’on a visité ; en plus, chaque grand building est occupé de galeries marchandes (une centaine de magasins par galerie marchande, sur plusieurs étages…) ; c’est une succession de magasins, un vrai temple de la consommation. De nombreuses voitures de sport dans les rues et tous ces magasins de luxe confirment que Hong Kong est bien un des principaux centre financier d’Asie, attirant par ailleurs une population très importante d’expatriés (dans les rues on se fondait complètement dans la masse et on n’avait à peine l’impression d’être des touristes).

Le samedi (seule journée complète à Hong Kong), on a décidé d’en profiter un maximum et de faire une bonne journée : on s’est levés à 6h et on est rentrés à l’hôtel à minuit ; on a marché environ 16h dans la journée… bien contents de retrouver notre lit.

Au cours de cette grande balade, on a découvert des monuments plus ou moins anciens : temples datant de plusieurs siècles, aux tours récentes de plusieurs centaines de mètres de haut, en passant par des églises et bâtiments vestiges de la colonisation.

Ayant déjà bien marché le matin, on a décidé de se faire un petit plaisir le midi : on s’est payé un resto étoilé !! Il s’agit du « Ho Hung Kee », qui ne paye pas de mine, ça ressemble à une cantine chinoise. Et oui, il existe beaucoup de restaurants étoilés au Guide Michelin en dehors de France. Bon on s’est fait plaisir, mais faudrait pas s’emballer non plus, il nous reste 11 mois de voyage on s’est donc un peu restreints : on s’en est sortis pour un repas (entrée + plat + dessert + boisson) pour moins de 15 euros pas personne… alors qui dit mieux, un resto 1 étoile pour moins de 15 euros ! On y est même retournés le lendemain (on n’a pris qu’un plat à 6 euros).  C’était délicieux, et ici tout est dans l’assiette, et pas dans le décor.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On est ensuite montés sur le « Peak » (mont au milieu de l’île de Hong Kong) via le tramway-funiculaire d’où on surplombait toute la ville. On s’est alors rendus compte de l’étendue de cette ville en 3 dimensions : wonderfull !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A 20h, on a assisté à un spectacle très original : un spectacle de son et lumière effectué grâce aux éclairages des gratte-ciels de l’île de Hong Kong. C’était très impressionnant surtout quand on pense à la coordination qu’il a fallu mettre en œuvre entre tous ces immeubles (pour la plupart occupés par des concurrents). Ce spectacle a lieu tous les soirs à 20h.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le soir, on a déambulé dans les rues et les nombreux marchés nocturnes (Temple Market, le marché aux poissons, Lady market …) où l’on peut acheter tout et n’importe quoi à pas très cher (produits électroniques, vêtements, bijoux, poisson séchés, produits de médecine chinoise et plein de choses assez anecdotiques…).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vie nocturne à Hong Kong est quasiment aussi animée que la journée, les enseignes publicitaires lumineuses étant tellement nombreuses qu’on a l’impression d’être en plein jour, un peu comme à Time Square à New York, mais dans une bonne partie de la ville.

Cette étape, certes très courte, nous a conquis par sa démesure et par le contraste avec ce que l’on a vu jusqu’à maintenant. Il faudrait rester quelques jours de plus pour apprécier au mieux la ville de Hong Kong et sa région.

Maintenant en route pour le Népal, où un autre contraste risque de nous attendre en arrivant à Kathmandu.

Galerie Photos

Check Also

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Galapagos, la suite et fin …

Après une première partie de séjour très appréciable aux Galapagos, on a continué sur la …

3 comments

  1. Bonjour Ondine,

    Maintenant vous savez pourquoi Hong-Kong est l’étape de prédilection de mon épouse Ngoc Mai quand nous faisons route pour le Vietnam.
    Dommage que vous n’ayez pas eu le temps de visiter davantage, notamment le port d’Aberdeen au sud de l’île de Hong-Kong avec ses restaurants flottants, mais vous êtes allés à Victoria Peaks d’où le point de vue est inoubliable.
    Merci de me donner de vos nouvelles régulièrement, je suis votre périple avec attention depuis que j’ai désormais tout mon temps…

    Très amicalement.

  2. Salut les bikets.
    Ça a l’air effectivement assez génial HK.
    Ça doit être la démesure totale! Si en plus c’est propre on voit bien que la Chine avance à pas de géants!
    Ns avons hâte de voir le Népal maintenant! Super pour la récupération des photos.
    Profitez bien.
    À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *