20 novembre 2017
Breaking News
Home » Carnet de Voyage » Le Vanuatu explosif !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Vanuatu explosif !

Après les plages de Santo et la vie traditionnelle de Malekula, nous avons pris un vol (toujours en avion miniature) pour aller sur l’île de Tanna.

Il faut dire que cette île était le but principal de notre voyage au Vanuatu. Cette petite île est la plus connue et la plus visitée du Vanuatu. La raison principale à ceci est qu’au milieu de l’île se trouve un volcan, le Mont Yasur, qui est en constante activité. C’est le volcan actif le plus accessible au monde.

On voulait voir à quoi ressemblait un volcan crachant de la lave en permanence…

Sitôt descendus de l’avion, on monte dans le pick-up venu nous chercher pour nous emmener au bungalow (le Tanna Lava View Bungalow) que nous avions réservé à l’aide de Juliette (notre formidable hôte à Malekula). Et nous voilà partis pour 2h de 4×4 sur de la piste défoncée… A mi-chemin, il s’est mis à pleuvoir des cordes, heureusement notre statut de touriste nous a permis de nous installer à l’intérieur de la voiture, et pas à l’arrière à ciel ouvert ; au moins on était à l’abri. Nos sacs n’ont pas eu la même chance…arrivés à destination, on est sortis sous les trompes d’eau, les quelques mètres ont suffit à nous tremper complètement. Au moins nos sacs n’étaient pas jaloux parce que quand on a ouvert les housses, des litres d’eau s’en sont écoulés… presque tout était trempé à l’intérieur du sac, mais heureusement rien ne craignait vraiment la pluie.

On avait prévu de camper pour préserver le budget parce que les logements sont relativement chers à Tanna ; mais la personne qui nous a accompagnés ne voulait pas qu’on monte la tente sous une pluie battante et nous a très gentiment permis de dormir dans un bungalow, au sec. Au final, on a passé les 3 nuits dans le bungalow, pour le même prix que nous avions négocié pour la tente… encore une fois la gentillesse des ni-vanuatus n’est plus à démontrer.

On a donc posé et étendu nos affaires pour qu’elles sèchent un peu (difficile vu l’humidité ambiante) et on est sortis sur la terrasse (couverte heureusement). On entendait des grondements lointains. On a demandé si c’était de l’orage, mais non c’était le volcan qui rugissait. C’était impressionnant comme bruit, surtout qu’on devait être à quasiment 7-8 km.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain matin on a eu le plaisir de se réveiller avec un beau ciel bleu et un grand soleil… la journée s’annonçait prometteuse. Avec notre excellent guide, Johnny, on est partis à pied pour une randonnée en direction du volcan. Le bungalow étant situé dans la montagne en face du volcan, on a descendu le chemin dans la forêt et au bout de quelques kilomètres, on s’est retrouvés en plein désert de cendre, au pied du volcan. Première image impressionnante : une grande étendue de sable gris et un peu plus loin le cône grondant. Là on a commencé à s’apercevoir de l’immensité du volcan. Tout au long de notre traversée on entendait les grondements incessants, on était tout excités, mais il fallait encore patienter un peu pour voir le vrai spectacle, et surtout marcher sous un soleil de plomb.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le volcan étant situé sur un terrain privé (et oui, le volcan appartient à quelqu’un…la classe !) il faut payer un droit d’entrée exorbitant. Ayant épluché les sites internet sur le sujet avant de partir, on avait vu qu’il était possible de passer par un chemin détourné, un peu plus difficile, pour éviter de passer au péage… On a demandé à Johnny si c’était possible de passer par ce chemin ; il était un peu surpris que l’on connaisse cette possibilité, mais il était ok pour cette option. Mais on a réussi à atteindre le pied du volcan sans encombre. On a commencé l’ascension, toujours sous le cagnard, sur un chemin très pentu et dans la poussière volcanique…c’était très fatiguant. Mais comme on entendait les grondement se rapprocher et les tremblements sous nos pieds, on était tout excités et ça nous a donné du courage pour atteindre le sommet.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dépassé la dernière crête on s’est retrouvés au bord du cratère et là ça a été l’explosion d’émotions : la lave rouge dans le fond et les explosions rougeoyantes nous ont fait oublier nos galères de montée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On s’est positionnés de l’autre côté du cratère pour mieux apprécier le spectacle et pour ne pas être dans les vapeurs toxiques dégagées par la lave.

On est restés des heures à contempler ce spectacle ahurissant : les explosions étaient suivies de grands jets de lave rouge à plusieurs dizaines de mètres de haut. C’est peut être la chose la plus impressionnant et la plus étonnante que nous n’ayons jamais vue. On se croyait descendus en enfer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On a attendu la tombée de la nuit pour que ce soit encore plus saisissant, et effectivement c’était encore mieux. Dans le noir, on ne voyait que le rouge, on distinguait parfaitement la lave bouillonnante dans le fond et les fontaines de morceaux rouges… à couper le souffle. Les colonnes de fumées s’échappant du volcan prenaient une couleur rouge de lave.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et pourtant, le volcan était au plus bas niveau d’activité (niveau 1 sur 4) ; puisque quand l’activité est au niveau 2 ou 3 on ne peut pas approcher aussi près car la lave est projetée à plusieurs centaines de mètres au dessus du cratère, ce qui peut être très dangereux. Il y a 1 ou 2 morts tous les ans dus à la projection de rochers de lave.

Après plusieurs heures de contemplation on est redescendus (en voiture, Johnny avait réussi à négocier avec un autre groupe de touristes) et retournés au bungalow. De notre terrasse on continuait à voir le volcan (le temps était dégagé) et les colonnes de fumée. De temps à autres, on arrivait même à voir des jets de lave sauter au-dessus du cratère. Apparemment, lorsque le volcan est en niveau d’activité 2 ou 3, on voit très bien les fontaines de lave depuis le bungalow.

Il faut dire que le Tanna Lava View Bungalow, géré par Daniel, a un excellent emplacement et ses bungalows sont très bien. Il est même en train d’en construire en haut des arbres : de vrais petites maisons à une dizaine de mètres de haut avec une vue imprenable sur le volcan. Il prévoit même de faire un bungalow « lune de miel » avec une petite piscine en terrasse ; ça doit être pas mal d’admirer le volcan crachant sa lave en prenant un bain à plus de 10m de haut, sans personne autour…

Cette étape au Vanuatu nous a complètement comblés et a terminé un passage trop court dans un pays qui mériterait bien plus de reconnaissance tant les paysages sont impressionnants et les gens accueillants. Ce pays est un vrai paradis, qui est en train de s’ouvrir au tourisme, qu’il ne faut pas tarder pour visiter. On s’y est tellement plus que ça nous a donné envie de nous y installer….

Galerie Photos

Check Also

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Galapagos, la suite et fin …

Après une première partie de séjour très appréciable aux Galapagos, on a continué sur la …

12 comments

  1. Étant donné la dernière phrase si vous voulez venir manger le dimanche il va falloir vous organiser.
    Nous ont aura bientôt un peu plus de temps…

  2. Encore merci de nous faire partager vos fabuleuses aventures. Vous vivez vraiment d incroyables aventures. Continuez de profiter!… Mais rentrez qd meme 🙂
    Gros bisous

  3. Coucou
    Merci à vous de nous avoir fait partager encore une de vos belles aventures.
    Ca doit être vraiment impressionnant de voir ce volcan en activité.
    Je pense que vous en garderez un bon souvenir.
    Continuez de profiter de tout.
    Bonne continuation
    Bisous
    Claude et Michel

  4. EH je sais : c’est le poisson d’avril, hein ! vous allez revenir !?

  5. Berton chantal et guy (NIORT).

    Bonjour à tous les 2 ,
    Merci beaucoup d’avoir partagé , avec nous , l’expérience d’un volcan en activité . C’est un spectacle que je ne connais pas , mais qui me ferait peur , je crois.
    En résumé , LE VANUATU ça vaut le coup !!!!
    Bonne suite de voyage et à bientôt.
    Je vous embrasse .
    CHANTAL ET GUY B .

  6. Là je bave d envie !!!!! C est effectivement une superbe destination …. Mais tu reviens hein ?:) gros bisous

  7. Merci pour ces superbes articles et photos! et pour tous ces bons plans au Vanuatu, ce sera probablement notre prochaine destination de vacances à 3h de notre nouveau chez-nous! 🙂 bonne continuation à tous les deux!

  8. A la une du blog Géo c’est la classe!!!

  9. Franchement, c’est extraordinaire !
    Et quels talents: écrivains et photographes en plus de tout le reste.
    Merci pour ces aventures contées.
    Bises
    Sophie L.

  10. Tout simplement extra…un vrai rêve petits veinards… Génial et continuez à en prendre plein les yeux pour nous tous !

  11. Euh, Ondine il y a ton cousin qui commence à trouver la Touraine un peu fade, tu veux pas l’embaucher dans ton nouveau ressort de Tanna comme « jardinier, coach sportif, … » promis je serai discret et conciliant.

    En tous cas, super vos récits , j’ai le passeport qui me démange …

  12. Ok, le Vanuatu est désormais sur ma liste des endroits à visiter SANS FAUTE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *