25 septembre 2017
Breaking News
Home » Carnet de Voyage » Cambodge » Kratie, un démarrage au Cambodge en douceur …
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Kratie, un démarrage au Cambodge en douceur …

A la fin d’un long trajet entre le Laos et le Cambodge (quasiment 3 heures d’attente à la frontière), en plein cagnard, nous arrivons enfin à Kratie.

Cette petite ville posée sur les rives du Mékong sera notre première étape cambodgienne. C’est ici que nous allons y faire nos premières rencontres et y découvrir nos premières impressions sur notre dernière étape asiatique. « C’est ici qu’il y a le plus beau coucher de soleil du Cambodge » dixit le Lonely Planet.

Tout d’abord, à l’instar de Siam Reap (où se situent les temples d’Angkor), Kratie n’est pas une destination de tourisme de masse. On y trouve certes des touristes mais dans une moindre proportion.

Dès notre arrivée le bus nous dépose sur les berges du Mékong : une grande allée piétonne très bien aménagée permet de longer le fleuve sur quasiment toute la longueur de la ville. Cette allée en béton, certes très pratique et agréable, fait quand même perdre un peu de charme à la promenade mais la vue sur le Mékong et l’île Koh Trong d’en face est splendide surtout au soleil couchant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après avoir pris nos repères, nous partons à la recherche d’une guesthouse que nous dégottons sans trop de problème et pour un prix très correct (5 dollars la nuit).

Une des particularités du Cambodge, c’est qu’il y a deux monnaies en circulation, le Riel et le dollar US. Un peu difficile de s‘y retrouver au début, il faut jongler entre les deux. Quand on fait un retrait à un distributeur on récupère des dollars, seuls les locaux peuvent retirer des Riels, enfin on n’a pas trouvé de distributeurs donnant des riels. Quand on fait un achat, on vous redonne la monnaie en dollars et en riels, pas pratique du tout mais on s’y fait. Ces doubles monnaies ne sont pas uniquement pour les touristes mais pour les locaux aussi.

Le lendemain matin, nous partons à la découverte de la ville et de son marché. Rien de très original et très différent des marchés que nous avons vus jusque là en Asie. La grosse différence est l’habillement des cambodgiens, et plus précisément des cambodgienne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après ce petit tour de marché on a quand même fait nos activités habituelles de découverte des environs. On a pris un vélo, pour changer, et on est parti…pas pour longtemps. Après une centaine de mètres à pédaler, on a embarqué (avec les vélos) dans un petit bateau (plutôt une barque) direction l’île en face de Kratie, l’île de Koh Trong. Ici c’est un havre de paix, le petit chemin qui fait le tour de l’île se parcourt en un peu plus d’une heure au cours de laquelle les seuls véhicules que nous rencontrons sont des vélos et des charrettes tirées par des buffles…un vrai bonheur. Malgré le manque de communication dans les guides de voyage sur cette île, nous la recommandons pour une visite de quelques heures, voire plus puisqu’on y trouve une ou deux guesthouses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’après midi on a voulu voir les alentours de Kratie et sa campagne environnante : nous avons emprunté la route menant au nord en espérant découvrir des endroits semblables à cette île. Malheureusement, la route empruntée était une grande route très passante où les voitures et camions doublaient à tout va et roulaient très vite…même si les villages et maisons au bord des routes semblaient attirants, nous avons rebroussé chemin au bout d’une quinzaine de kilomètres car la vigilance de tout instant pour pallier le manque de sécurité routière a eu raison de notre persévérance. On a quand même bifurqué une fois ou deux sur des chemins de traverse pour sillonner entre les rizières. Mais là encore ce n’était pas transcendant : le Cambodge est un pays très plat avec de grandes plaines (peu arborées pour cette partie du pays) où il fait chaud (certainement plus de 40°C au soleil quand on pédalait) et très sec en cette période de l’année…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En définitive, le tour de vélo du matin était une grande réussite, mais beaucoup moins l’après-midi, heureusement que les gamins nous gratifiaient de grand « hello » sur la route !

Galerie Photos

Check Also

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans le désert du Wadi Rum…

Après une petite heure de route depuis Aqaba, nous arrivons au visitor center du Wadi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *