20 septembre 2017
Breaking News
Home » Carnet de Voyage » A la chasse aux dragons !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la chasse aux dragons !

Au départ de Senaru (là où nous avons passé la nuit après l’ascension du Rinjani), nous avons pris la route pour aller sur l’île de Flores. Et nous voilà partis pour un voyage épique….

Tout d’abord 2h de Bémo pour aller jusqu’au port à l’est de Lombok, Labuhan Lombok, ensuite environ 1h de ferry pour aller jusqu’à l’île de Sumbawa où nous embarquons dans un bus (très confortable) pour 11 h de trajet jusqu’à Bima (une des villes principales de Sumbawa). A l’arrivée, à 8h du soir, on nous fait descendre du bus et on nous dit qu’on doit changer de bus pour prendre un bémo pour aller à Sape (port à l’est de Sumbawa)… chose que l’on ne nous avait pas dite avant le départ ; pas de problème, on est ok pour changer de moyen de transport, sauf que le bémo en question ne partait qu’à 5h du matin, soit 9h après…et là c’est un peu la galère, on est coincé sur un parking de bus au beau milieu d’une ville pas du tout touristique… les chauffeurs nous on gentiment proposé de monter dans le bémo pour y passer la nuit, où eux aussi d’ailleurs y dormaient ; on n’était que tous les 2 avec le chauffeur et son collègue. Après une courte nuit sur des sièges en plastique nous partons pour ensuite arriver au port de Sape où nous prenons un ferry pour la dernière traversée… de 7h. Enfin nous arrivons à Labuan Bajo, sur Flores. Ce trajet, qui nous aura pris au total presque 35h, incluant une nuit digne des plus grand hôtels du XVIème…siècle, sera peut être notre première (petite) galère du tour du monde.

Labuan Bajo est située tout à l’Ouest de Flores, tout à côté du parc national de Komodo, et est le point de départ de la plupart des excursions et plongées pour cette destination mythique.

Le lendemain, nous passons la journée à essayer de trouver un tour pour nous y emmener, ce fut très long de faire le tri parmi les très nombreuses agences et tour operators.

Le mardi, nous partons à 6h30 du matin pour embarquer dans un petit bateau local, direction l’île de Rinca, dans le parc national de Komodo. Cette île est la seule, avec celle de Komodo où vivent les fameux dragons du Komodo. Cet animal d’environ 3m de long est le plus gros lézard au monde et dispose d’une puissance extraordinaire alliée à une technique pour tuer ses proies relativement cruelle. La bouche et la salive des dragons du Komodo renferment énormément de bactéries (un chercheur a également découvert il y a seulement quelques années qu’il possédait un venin) ; pour tuer ses victimes, le dragon le mord à plusieurs reprises et attend que l’animal meurt de septicémie, l’attente peut aller jusqu’à 1 mois pour un buffle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Son agressivité et sa dangerosité sont telles que la randonnée que nous avons effectuée dans le parc s’est faite accompagnée de 2 rangers, obligatoire. Bon c’était pas non plus des Power Rangers, ils étaient seulement armés d’un bâton de 2 m de long ; mais le mieux est de prévenir, dès qu’un dragon se montrait un peu agressif ou se rapprochait un peu trop de nous (moins de 10m), ils nous faisaient reculer doucement pour éviter tout problème (un rangers s’est fait tuer l’an passé). Un petit plus de la visite, c’est qu’en plus des explications du rangers nous avions dans notre groupe deux biologistes, dont un spécialiste des reptiles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De retour au bateau, on repart vers une petite île déserte pour un peu de snorkelling puis retour au port et une petite visite du marché aux poissons.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une bonne journée bien remplie et que l’on n’oubliera certainement pas de si tôt, la rencontre avec les dragons du Komodo était un des objectifs phare de l’Indonésie (surtout pour biket !).

L’autre activité principale de cette partie de Flores est la plongée ; on l’avait vu dans plusieurs guides et sites internet, et d’autres plongeurs nous avaient prévenus, le parc de Komodo est certainement l’un des plus beaux sites au monde pour plonger… On s’est donc dit que ce serait balot de ne pas plonger ici, et qu’on risquerait de la regretter. C’est comme aller en France et ne pas boire de vin !

Le mercredi, on est parti dans un très beau bateau, rien que pour nous. Une fois sous l’eau, on en a pris plein les yeux : des champs entiers de coraux de toutes les couleurs et formes, des poissons par milliers, tortues, raies, murènes, langoustes…. Bref, nous n’avons certainement pas suffisamment d’expérience pour juger si ça fait partie des plus belles plongées dans le monde, mais c’est assurément, et de loin, les plus belles que l’on ai faites, jusqu’à présent…

Galerie photos

Check Also

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Galapagos, la suite et fin …

Après une première partie de séjour très appréciable aux Galapagos, on a continué sur la …

4 comments

  1. Encore un reportage top.
    C’est génial. Je suis super content pour vous.
    Un petit réglage de la balance des blancs pour les images sous marines est il possible?
    Vivement la suite.
    Je devine des images assez bétonnées.

  2. salut les braves :même pas peur des dragons !
    continez à me faire réver

  3. Petite question : a votre avis entre votre panthère Darky, que vous avez lachement abandonne, et un dragon, qui gagne ?
    Super reportage comme d hab!
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *