20 novembre 2017
Breaking News
Home » Carnet de Voyage » Bangkok, nos premiers pas en Thaïlande
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bangkok, nos premiers pas en Thaïlande

A la descente de l’avion à Bangkok nous avons eu la joie de redécouvrir la chaleur, après la fraîcheur de Kathmandu. Même si on ne recherche pas nécessairement la chaleur, ça fait quand même du bien d’avoir un peu chaud puisqu’en partant du Népal, on sentait l’hiver qui se rapprochait et les températures qui diminuaient.

Après l’arrivée à la guesthouse, nous avons déposé nos sacs, enfilé short et tongs et sommes partis à la découverte des petites rues du quartier. Nous étions dans le quartier de Khaosan Road, en quelques sortes le principal quartier touristique de Bangkok : des petites rues principalement piétonnes (quelques voitures ou scooters passaient de temps en temps) bordées de bars et échoppes de « street food ». Ici, tout se passe dans la rue, en plein air, c’est très vivant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, on a commencé nos journées marathons de découverte des différents quartiers de la ville, principalement à pied bien sûr.

Bangkok étant traversée par un fleuve, le Chao Phraya mais ne disposant que de ponts assez éloignés les uns des autres, un moyen de transport très utilisé et bon marché, est le bateau taxi. De grandes barges et pirogues sillonnent les eaux dans tous les sens, l’activité sur l’eau est très chargée, sans moment de répits.

On a tout d’abord été voir le grand Bouddha couché Wat Pho et les temples attenants : cette statue de 45m de long et 15m de haut, un des monuments emblématiques de Bangkok, est impressionnante. Le site dans lequel est situé ce Bouddha est magnifique, des dizaines de temples, et des centaines de Bouddha dorés. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après cette étape culturelle, on s’est dirigés vers le quartier chinois et ses marchés. On y trouve de tout : nourriture, vêtements, électronique… Les déambulations dans ces étroits passages bondés de stands et de vendeurs étaient très agréables, on en a pris plein la vue et le nez. A chaque stand les effluves de nourritures, fleurs et épices étaient différentes et nous comblaient les narines d’odeurs souvent inconnues ; même si certaines n’étaient pas très agréables (poisson, viande, tripes…), la plupart étaient délicieuses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Par la suite, on a continué à déambuler dans les quartiers de la ville, un peu au pif, mais on aime bien ça, on trouve toujours quelque chose d’intéressant au détour d’une rue !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous nous arrêtons au « Mont Doré », au centre de Bangkok, une colline surmontée d’un grand stupa doré : du haut de ce site on profite d’une belle vue à 360° sur toute la ville, et on se rend compte à quel point elle est étendue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Changement de décor, nous partons à la découverte d’un autre quartier de la ville, Siam Square, le quartier des grands centres commerciaux, notamment le fameux MBK, est une succession de tours remplies de magasins, de complexes dédiés à la mode, aux produits de luxe, à l’électronique… des dizaines de centres commerciaux tous adjacents sur plusieurs kilomètres. Un véritable quartier de la consommation de masse. Nous poursuivons jusqu’au quartier des expatriés Sukhumvit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme prévu, nos repas se sont tous faits dans la rue, grâce à la multitude de stands disséminés un peu partout, même dans les rues sans activité apparente. Cette nourriture étant tellement peu onéreuse (moins d’un euro de plat !) qu’il est souvent moins coûteux pour les thaïlandais de se nourrir de cette façon plutôt que de cuisiner chez eux, d’où leur abondance. On s’est donc mis aux coutumes locales. La très grande majorité des repas étaient excellents, frais (préparés devant nous) et sains (pas beaucoup de friture, beaucoup de légumes), mais on a eu quelques surprises, notamment biquette qui a commandé un plat avec du poulet s’est retrouvée avec des pieds de poules dans l’assiette ; c’était tellement peu appétissant qu’elle n’y a même pas gouté. Celui que nous avons préféré est le Padthaï, un plat de nouilles aux légumes, seul ou accompagné de viande ou crevettes, le tout agrémenté, si on le souhaite, d’épices, cacahuètes grillées ou autres condiments.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 3ème soir, étant un peu éprouvés de nos longues journées de marche, on a décidé de tester une autre spécialité thaïlandaise : le massage (pour prévenir toute question incongrue, c’était sans finition). Après avoir enfilé un pyjama de massage, on nous a allongés côte à côte sur un futon ; les masseuses ont alors commencé leur travail. Ce genre de massage, totalement différent des massages balinais testés quelques mois plus tôt, utilise toute les parties du corps : les masseuses massent avec les mains, évidemment, mais également avec les coudes, les genoux et les pieds, pour finir, elles nous montent carrément dessus pour nous marcher sur le dos (heureusement que les thaïs ne sont pas grosses). Le massage est relativement violent, avec de grands étirements dans tous les sens, des articulations qui craquent… On ressort de là apaisés, mais en ayant l’impression d’être cassés en deux.

Ensuite on a dû relever les défis qu’on nous avaient imposés : on a testé deux autres spécialités locales… Il faudra attendre un petit peu pour voir les vidéos, la connexion au Myanmar (d’où on met l’article en ligne) étant très très lente.

Bangkok est une ville aux différentes facettes, la vie traditionnelle des marchands de rue côtoie des buildings et autres infrastructures ultra modernes. Cette diversité, associée à une propreté et un sentiment de sécurité assez prononcés, expliquent certainement pourquoi cette ville asiatique est tant appréciée des voyageurs.

Galerie Photos

Check Also

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans le désert du Wadi Rum…

Après une petite heure de route depuis Aqaba, nous arrivons au visitor center du Wadi …

5 comments

  1. Montrouge,8h du matin… Je prends mon petit dej en découvrant vos aventures! C est bien mieux que télématin!
    J’ai hâte de découvrir quels défis vous avez réussi à réaliser!! Bizzzz

  2. À t’il avalé le scorpion? vous le saurez en suivant le prochain épisode!

  3. Bouhhhhh. Et dire que nous on bosse dans la grisaille en cette fin d’année Unofienne … Profitez en pour nous !!!!!
    @ +

  4. Après visionnage de la galerie photos, on connait déjà l’un des défis relevé!
    Bier pong ou lady boy pour le 2ėme???

  5. Bonjour,
    Ne ratez surtout pas la visite de la Jim Thompson house … Soi Kasemsan 2 Song en face du national stadium sur la route Rama1 à Bangkok.. Une perle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *